Dévellopement

Publié le par Micka

Sport

Pour la saison 2005, Audi participe au championnat allemand de tourisme DTM ainsi qu'au championnat American Le Mans Series, et aux 24 Heures du Mans que la marque remporta en 2000, 2001, 2002, 2004 et 2005 avec l'Audi R8 FSI, puis en 2006, 2007 et 2008 avec la R10, propulsée par un moteur V12 TDI, dont la vocation est de vanter les mérites des moteurs diesels qui font 75 % du chiffre d'affaires de la marque. Avec la R10, Audi devient le 1er constructeur à remporter les 24 Heures du Mans avec une motorisation Diesel.

Innovations
Boite DSG, développée en partie par Audi


Audi se situe en pôle position dans la course aux innovations techniques : TDI (injection directe pour moteurs diesel) système mis au point par Fiat et commercialisé sur la Fiat Croma en 1986, système quattro (transmission intégrale permanente. Un système similaire est de série chez Subaru dès 1972), technologie FSI (injection directe pour moteurs essence ; introduite cependant dès 1997 par Mitsubishi sous l'appellation GDI), carrosserie aluminium ASF (Audi Space Frame), boîtes de vitesses Tiptronic, Multitronic, S-Tronic, R-Tronic.

La boîte de vitesses Multitronic est de type « variation continue ». Elle repose sur le principe de deux poulies coniques reliées entre elles par une chaîne métallique à multi-maillons. Les boîtes de vitesses S-tronic (équivalent de la DSG chez Volkswagen - Direkt Schalt Getriebe pour Boîte de vitesses à changement direct) n’équipent actuellement que les petits modèles sportifs à moteurs transversaux : Audi A3, Audi TT. Audi propose cette boite plutôt dans un esprit de sportivité, grâce à la rapidité de changement des rapports. Cette boîte a la particularité d'être constitué d’un double embrayage (une boîte avec les rapports 1/3/5, une autre avec les rapports 2/4/6) . Lorsque le rapport « 1 » est enclenché, le rapport « 2 » l’est également en parallèle. Ainsi, dès passage du rapport 1 au rapport 2, il n’y a juste qu’à basculer d’embrayage. Ceci permet donc d'annuler pratiquement tout temps de réponse de la boîte.

Le concept ASF Audi Space Frame, charpente ou ossature de l'automobile en aluminium est également une innovation Audi. La structure totale (Audi A2, Audi A8) ou partielle (Audi TT, Audi R8) est fabriquée avec cet alliage. La rigidité de ce type de coque en aluminium est supérieure à l'équivalent en acier, et permet une meilleure tenue de route ainsi qu'une meilleure absorption des chocs lors de crash tests. D’autre part, le gain de poids est de l’ordre de 25 %. Audi reçoit le Titre européen de l'inventeur de l'année 2008 pour la conception de l'ASF.

Les automobiles Audi sont également dotées des dernières innovations en matière de suspensions: suspension pneumatique avec gestion automatique sur A8, A6, allroad et Q7 ; magnétique avec tarage sélectif confort/sport sur TT et R8. Les voitures Audi ont été parmi les premières à être commercialisées en pneumatiques Run Flat, permettant de rouler à plat (120 km à 80 km/h) lors d'une crevaison. Notons également l'offre sur S8/RS4/RS6/R8 de freins en céramique qui permettent de retarder la perte d'efficacité de freinage après une sollicitation soutenue des freins et d’éviter de voilage des disques. De plus, ces disques ont une durée de vie d'environ 300 000 km en usage normal.

Au Salon International de Francfort en 2009; Audi présente la E-tron , concept car électrique. Il s'agit d'une voiture résolument sportive (coupé 2 places, proche de la R8) et qui inaugure les futurs développements de la marque dans le domaine des motorisations électriques. Il est à noter que la marque avait déjà développé une Audi 80 Hybride dans les années 1980, mais sans succès commercial.

Publié dans Audi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article